Retenir un grand nombre de dates historiques

 

 

Salut les parents

Je vais vous expliquer une méthode très simple pour retenir des dates historiques. Si votre enfant a une leçon ou un examen à préparer en Histoire, je pense que cette méthode va vraiment l’intéresser.

Cette méthode c’est la méthode d’Aimé Paris. Bon déjà je pense que vous allez retenir facilement le nom de cette méthode. Et ce monsieur, il y a très longtemps, a eu tout à fait le bon goût d’essayer de développer quelque chose qui nous permette de retenir facilement plusieurs dates historiques.

Évidemment si votre enfant n’a qu’une seule date ou deux dates historiques à retenir, je pense que cela n’en vaut pas la peine. Il est tout à fait capable de retenir par cœur peut-être deux dates. Maintenant, s’il a une vingtaine de dates ou au-delà à retenir ça va commencer à poser problème.

 

La méthode d’Aimé Paris pour retenir des dates historiques

Dans cette méthode, il faut reconstituer un tableau qui va faire une correspondance entre des chiffres (les chiffres de 0 à 9) et des consonnes. Le tableau s’affiche là, juste à côté de moi. Alors évidemment, pas besoin de retenir ce tableau par cœur heureusement là aussi on a pensé à une phrase mnémotechnique pour reconstituer le tableau assez facilement. Cette phrase mnémotechnique c’est là phrase : « Dieu Ne Me Rend La Joie Qu’à Vos Pieds Saints ». Évidemment, c’était une phrase qui date d’il y a déjà quelques années donc c’était une phrase religieuse.

Donc « Dieu Ne Me Rend La Joie Qu’à Vos Pieds Saints », si vous reprenez les différents mots de cette phrase, vous allez pouvoir reconstituer petit à petit comme vous le voyez dans ce tableau les consonnes qui correspondent aux chiffres. Alors une fois que vous avez la date historique à restituer (par exemple imaginons que votre enfant doit retenir la date de découverte de l’Amérique par Christophe Colomb. Est-ce que vous vous en souvenez, c’est 1492 – je ne m’en souvenais pas j’ai dû aller vérifier) donc la date qu’il doit retenir c’est 1492. Si on reprend les chiffres de cette date donc 1,4, 9, 2, on voit que certaines consonnes correspondent. En regardant les consonnes que j’ai, votre enfant a deux choix :

  • soit il imagine lui-même un mot composé de ces consonnes qui pourrait s’associer avec la découverte de l’Amérique ou pas du tout (il suffit que mentalement il fasse une association et c’est très bien aussi) donc dans ce cas-ci par exemple le mot « Trombone ». Alors il peut peut-être s’imaginer que Christophe Colomb avait des trombones dans sa trousse et qu’il a laissé tomber un trombone. C’est complètement farfelu mais le cerveau est tout à fait capable de faire cette association entre une idée et une image mentale.
  • deuxième solution, il n’est pas obligé d’imaginer lui-même un mot, il existe aussi un dictionnaire (non seulement on a le tableau, on a la phrase mnémotechnique pour retenir les concordances entre chiffres et consonnes mais en plus de ça on a aussi un dictionnaire) qui va vous proposer des mots qui sont formés à partir des consonnes que vous avez à votre disposition. Alors il faut savoir que ce dictionnaire c’est quelque chose de très vieux, je vous mets le lien ici sur le site des-outils-pour-apprendre, il y a beaucoup de mots qui sont proposés par date donc c’est assez sympa du coup on peut choisir et il faut savoir que ça va de l’an 0 à l’an 9999 donc vraiment vous avez beaucoup de choix.

Si votre enfant par exemple décide de choisir dans le dictionnaire, à nouveau il va devoir associer mentalement le mot qui a été choisi avec la découverte de l’Amérique ou avec Christophe Colomb. Voilà !

Donc une fois qu’il a fait cette association, qu’il a retenu le mot associé à la date (par exemple trombone dans ce cas-ci), quand on va lui demander quelle était la date de découverte de l’Amérique par Christophe Colomb : il va se rappeler le mot, il va écrire ce mot, regarder quelles sont les consonnes qui composent ce mot et comme il a déjà le tableau avec la concordance entre consonne d’un côté et chiffre de l’autre, il va simplement retranscrire le mot en chiffres.

Alors encore une fois, s’il ne s’agit que d’une date historique à retenir, tout ce processus n’en vaut pas la peine. Je pense qu’il vaut mieux retenir tout simplement la date. Maintenant imaginez-vous en cours d’histoire dans sa totalité avec toutes les dates qu’il faut retenir, ça peut devenir quand même intéressant.

Voilà, donc n’oubliez pas la première chose c’est mettre vite sur un bout de papier ou peut-être refaire le tableau (pour refaire le tableau, se rappeler la phrase mnémotechnique « Dieu Ne Me Rend La Joie Qu’à Vos Pieds Saints ») ensuite, simplement par rapport à la date historique que vous devez retenir, vous devez reprendre les différentes consonnes. A partir de ces consonnes, soit vous imaginez un mot soit vous étudiez simplement à l’avance dans le dictionnaire un mot qui vous convient. Puis simplement au cours de l’examen ou au cours de l’interrogation on vous demandera quelle est la date en question, vous vous rappelez « ah ben oui, Christophe Colomb – Trombone – ok, trombone – je l’écris, je vois les consonnes et je retrouve les chiffres qui y sont associés ». Voilà !

Alors souvent on parle de moyens mnémotechnique par rapport à plein d’autres choses. Moi, ce moyen mnémotechnique là me parle tout particulièrement parce qu’encore une fois si vous avez suivis les autres vidéos, j’avais dit de temps en temps que le cours d’histoire n’était pas mon cours favori et j’avais beaucoup de difficultés à retenir des choses par cœur, des choses qui n’avaient pas de liens les uns avec les autres ou des choses vraiment difficiles à retenir comme par exemple des dates historiques donc vraiment ce moyen mnémotechnique là m’a tout particulièrement attiré.

Maintenant, à côté de ça, si vous allez sur le site des-outils-pour-apprendre, vous verrez, il y a un article qui reprend vraiment tous les moyens mnémotechnique qui existent et surtout aussi qui vous explique quel moyen mnémotechnique est à utiliser en fonction de ce que vous devez retenir parce que parfois c’est bien beau, on vous explique le palais de la mémoire, n’importe quoi, le Mind Map, … mais il faut savoir que ça dépend de ce que vous devez retenir. Ça dépend des associations mentales que vous devez faire. Voilà.

C’était Sarah du blog des-outils-pour-apprendre, n’hésitez pas à aller vous inscrire sur le site pour être mis au courant des nouveaux articles et sur la chaîne YouTube pour être mis au courant des nouvelles vidéos qui vont paraître.

Ciao les parents !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.