TDAH test pour distinguer une difficulté passagère d’un trouble

TDAH test – TDAH ou simple « trop plein » d’énergie dû notamment à un manque de jeu ? Vous avez été nombreux à me poser la question à la suite de cette vidéo. Dans cette séquence, je vous expliquais en effet que sur les 10% d’enfants traités pour de l’hyperactivité, seulement 3% d’entre eux souffraient réellement d’hyperactivité. Il est souvent difficile de faire la différence entre difficulté d’apprentissage et réel trouble de l’apprentissage pour lequel un suivi est nécessaire.

Vous trouverez ici quelques pistes qui peuvent vous aider les différentes fonctions cognitives chez votre enfant et évaluer si celui-ci souffre réellement d’un trouble ou si ses difficultés sont sans doute passagères.

N’oubliez pas que seuls un neuropsychologue ou un neuropédiatre peuvent poser le diagnostic final à l’aide d’une batterie de tests standardisés et non biaisée par notre ressenti de parent … Ce sont eux aussi qui pourront, le cas échéant, entamer une rééducation des fonctions cognitives si nécessaire.

Si vous voulez en savoir plus sur les fonctions cognitives, comment elles impactent l’apprentissage de l’enfant tout au long de sa vie et comment entraîner la zone du cerveau responsable, je vous conseille cet article.

Aidez son cerveau à mieux réguler son comportement

Pour faire bref, les fonctions cognitives reprennent les savoirs-être, les comportements permettant à l’enfant d’apprendre…

  • Mémoire de travail
  • Planification
  • Attention
  • Contrôle exécutif (inhibition des comportements délétères à l’apprentissage, inhibition des stratégies inadaptées, inhibition des pensées intuitives pourtant erronées) et inhibition motrice
  • Flexibilité (passage d’une stratégie à une autre)

Elles sont un bon indicateur des facilités ou difficultés futures de votre enfant dans le domaine des apprentissages. Peu développées de 5 ans à l’adolescence car dépendante d’un cortex préfrontal encore immature alors, elles peuvent néanmoins être entraînées par des activités simples et gratuites dont vous n’avez peut-être pas conscience.

Si vous hésitez entre TDAH et comportement momentanément excessif 😉 ceci pourrait vous aider. Cependant, je le répète, cela ne vaut pas un diagnostic posé par un neuropédiatre (ce que je ne suis pas).

Ce qui caractérise bien souvent le trouble de l’apprentissage en comparaison avec le défaut, la difficulté d’apprentissage est sa persistance sur le long terme et l’angoisse que cela génère chez l’enfant.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Comment aider un enfant dyslexique

Voici une série d’affirmations. Pour chacune d’elles, mettez une croix dès que le symptôme persiste au-delà de 6 mois.

Allons-y

TDAH Test

TDA : Trouble attentionnel

  • Mon enfant a du mal à ne pas oublier son matériel que ce soit en classe ou à la maison.
  • Il a du mal à écouter une consigne jusqu’au bout et se lance tête baissée dans la résolution du problème mais en étant souvent à côté de la question posée.
  • Il a du mal à planifier son travail et est régulièrement en retard.
  • Il semble souvent distrait, ailleurs et demande qu’on lui répète ce qui vient d’être dit.
  • Mon enfant a du mal à terminer une activité, un jeu, un devoir.
  • Il semble ne pas attacher d’importance aux détails d’un énoncé et oublie des parties de questions.
  • Mon enfant a besoin d’un environnement très calme car le moindre bruit, la moindre interruption le distrait pour de longs moments.
  • Mon enfant a du mal à effectuer plusieurs consignes les unes après les autres.
  • Il met beaucoup de temps à se mettre à son travail et procrastine les tâches qui demandent un effort intellectuel plus important.

Si vous avez cochez plus de la moitié des affirmations dans cette catégorie, càd si plus de la moitié de ces symptômes persistent sur le long terme, il se peut que votre enfant souffre d’un trouble de l’attention à confirmer avec un spécialiste.

Hyperactivité

  • Mon enfant se balance souvent sur sa chaise, il doit souvent occuper ses mains avec un objet et remue ses pieds.
  • Il se lève de sa chaise à tout bout de champ et même quand il est censé resté assis.
  • Il a du mal à rester calme pendant ses activités et court, grimpe partout.
  • Il interrompt souvent les conversations des « grands »
  • Il interrompt souvent les activités de ses camarades pour y participer.
  • On a l’impression qu’il est tout le temps sur le qui-vive.
  • Il a une et milles choses à nous montrer, sans arrêt.
  • Il parle beaucoup, tout le temps
  • Il répond aux questions avant qu’on ne lui ait donné la parole voir avant que la question soit tout à fait posée.
  • On a l’impression qu’il n’y a que lui dans la pièce.

Si vous avez coché plus de la moitié des affirmations dans cette catégorie, càd si plus de la moitié de ces symptômes persistent sur le long terme, il se peut que votre enfant souffre d’’hyperactivité à confirmer avec un spécialiste.

Et si cela concerne les deux catégories, vous l’aurez compris, potentiellement un trouble de l’attention avec hyperactivité.

TDAH Test – Deux remarques fondamentales

L’immaturité du cortex préfrontal aux âges où le TDA/H se montre

Il est à noter que ces symptômes apparaissent souvent avant 12 ans mais qu’aux âges cités la partie du cerveau qui est responsable des fonctions cognitives (dont l’attention, la planification, l’inhibition) est immature bien que développée.

Il est donc d’autant plus difficile de savoir s’il s’agit d’une situation passagère amenée à s’’améliorer avec le temps ou d’une situation qui requiert un suivi.

Les causes multiples des comportements excessifs

A l’heure actuelle le monde médical a tiré la sonnette d’alarme car de plus en plus d’enfants sont traités avec des médicaments tels que la Ritalin avant qu’un diagnostic fiable soit posé, bien souvent pour satisfaire le parent qui s’inquiète du comportement excessif de l’enfant.

Ritaline effets sur le cerveau

Tout signe d’impatience, tout manque d’attention, tout envie de grimper sur un arbre n’est pas le signe d’un trouble.

  • Manque d’activité physique
  • Manque d’interaction sociale
  • Manque de jeu au sens du jeu d’expérimentation de l’environnement
  • Manque psycho-affectif avec anxiété passagère
  • Alimentation inadaptée
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   A quel âge bébé se retourne, rampe, se lève ... ? Les stades de développement moteur

… nombre de comportements jugés « inadaptés » par les adultes sont bien souvent les signes d’un manque pour le développement du cerveau et le bien-être de l’enfant.

Vous l’aurez compris, ce n’est pas en un seul test (même réalisé sur ce site de qualité 😉 que vous pourrez établir un diagnostic fiable. Il est avant tout essentiel de rester ouvert à d’autres causes qui pourraient expliquer les comportements de votre enfant.

En espérant avoir pu vous aiguiller

 

Des outils pour apprendre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.