Reconnaître des “attitudes” d’apprentissage pour un accompagnement scolaire efficace ! 👩‍🎓👨‍🎓

La catégorisation des élèves selon le VAKOG est un neuromythe. Sur le terrain, il a peut-être des adeptes mais soyons clairs, il n’est pas prouvé scientifiquement. Il est sans doute plus intéressant de comprendre la personnalité de l’enfant, la façon dont il étudie, ce qui suscite son intérêt, … pour un accompagnement scolaire efficace.

Vous avez très certainement déjà entendu dire que certains enfants étaient plutôt “visuels” ou d’autres plutôt “auditifs” quand ils apprenaient une matière ? Peut-être même avez-vous déjà entendu parler des enfants « kinesthésiques » qui apprennent en « ressentant » les informations ? On trouve cette “catégorisation”, dénommée VAKOG (Visuel, Auditif, Kinesthésique, Olfactif, Gustatif) en abondance dans la littérature et sur internet. Pourtant, aucune étude scientifique n’a jamais permis de valider cette hypothèse (Pashler et al., 2008). Certains enfants vont sans doute avoir des préférences sur le canal sensoriel à utiliser quand ils apprennent mais il n’y a pas de catégorisation dans la nature humaine et tous les canaux sensoriels sont utilisés. Il peut être amusant de déterminer le canal sensoriel que nous préférons mais je pense qu’il est bien plus intéressant (n’en déplaise aux accro du VAKOG) de déterminer la “personnalité” de votre enfant quand il en situation d’apprentissage.

Par contre …

Nous différons tous de par la motivation que nous trouvons dans le fait d’apprendre de nouvelles choses et de par l’attitude spontanée que nous adoptons en situation d’apprentissage. A ce sujet, j’ai lu un livre qui peut amener des pistes de réflexion quand il s’agit de comprendre comment votre enfant aborde ses études et pouvoir ainsi mieux l’aider à l’école. Ce livre est celui de Jean-François Michel, “les 7 profils d’apprentissage” , paru aux éditions Eyrolles et qui décrit ces profils “d’identité”, de “motivation” et “sensoriels” qui combinés, donnent un “profil d’apprentissage”. Bien que je ne sois donc pas convaincue par tout ce qui y est dit, ni par l’utilisation de certains termes, ce livre m’a obligée à me questionner sur certaines réactions de mon fils à l’école. J’ai un fils anxieux, qui veut faire les choses vite, parfois à moitié et être toujours le premier …à 6 ans. Bref, j’ai compris quelques petites choses sur son attitude à l’école et je vous fais plus bas un tableau récapitulatif de différentes personnalités d’élèves selon ce livre.

Accompagnement scolaire: son attitude en situation d’apprentissage

Il est à noter que ces profils dit “d’identité” ne sont en aucun cas une manière déguisée de catégoriser à tout prix. Il s’agit de tendances et je pense que l’auteur lui-même va dans ce sens. De plus, ces “profils” ne définissent en aucun cas la personnalité globale de l’enfant, en perpétuelle évolution d’ailleurs, ni ses compétences ou son futur. Il s’agit uniquement de tracer des tendances dans ses attitudes lors de l’apprentissage d’une matière donnée.

Identifier son “profil d’identité” au moyen de ce tableau récapitulatif

soutien scolaire - les profils d'apprentissage

Comment l’aider selon son profil d’identité ?

accompagnement scolaire

un accompagnement scolaire selon sa façon d’appréhender l’école et la matière enseignée

Accompagnement scolaire: quelle est sa source de motivation quand il est en situation d’apprentissage ?

Le profil d’apprentissage est aussi conditionné par la motivation de l’enfant. Il en a déjà été question dans la fiche technique ci-dessus et vous avez peut-être pu repérer ce qui motive votre enfant dans son apprentissage.

Pour résumer, 4 grandes tendances se dessinent:

– Quelle est l’utilité  de ce que j’apprends ? Pour certains les matières plus abstraites paraissent parfois moins accessibles et il est utile pour ces élèves d’ancrer le cours dans le concret, de mettre en avant les applications de ce qui est appris, de privilégier les cours en alternance, etc.

Vais-je apprendre ? La motivation de certains élèves provient du fait d’apprendre de façon générale, l’apprentissage est donc motivant en soi. Pour ces élèves, titiller la curiosité innée et le désir de connaissances peut être bénéfique.

– Avec qui vais-je apprendre ? La motivation fluctue selon la façon dont est perçu l’enseignant (crédible, autoritaire, inspirant, …) et associer un coach, un tuteur en cas de problème peut être une solution.

– Où mon apprentissage se situe t’il ? La motivation vient du fait de pouvoir structurer l’apprentissage. Pour ces élèves, fournir un plan du cours, faire des rappels, souligner les liens entre les idées est essentiel.

Ces profils de motivation sont plus ou moins liés avec un profil d’identité tel que décrit ci-dessous mais il ne s’agit encore une fois que de la prédominance d’un profil de motivation sur les autres.

soutien scolaire - apprentissage

Pour en savoir plus sur le stress et la motivation, lisez cet article

8 outils pour transformer le stress en motivation

Son profil de “compréhension” …

Le profil de compréhension tel que décrit dans le livre dont je fais le résumé, fait référence au canal sensitif que le cerveau va privilégier pour comprendre et retenir une information. Comme annoncé en début d’article, je suis de moins en moins convaincue par l’existence de cette discrimination entre profils sensoriels (VAKOG: Visuel, Auditif, etc.). Les sens que nous utilisons pour interagir avec notre envirronnement sont évidemment indispensables à notre apprentissage car ils sont la première voie d’entrée des informations vers notre cerveau qui devra ensuite les consolider. Cependant je pense que tout au plus nous avons des “préférences” dont nous avons conscience (je suis une méga auditive 😉 ou qu’il est amusant de déterminer à l’aide de petits tests sympas. Il ne faut donc pas devenir un obsédé du VAKOG qui relève sans doute plus du neuromythe que de la réalité.

 

Accompagnement scolaire – Pour conclure …

Chaque enfant est unique, il est donc inutile de vouloir le “caser” dans une catégorie figée. Vous pouvez sans doute retrouver des “traits de personnalité” dans ce tableau qui le caractérisent plus que d’autres …et l’aider en conséquence mais cela s’arrête sans doute là. Il est certainement plus que la somme de ses composantes (motivation, identité…,les matheux c’est par ici 😉

De plus, ce n’est pas ce tableau qui prédira de ses réussites futures. Il n’a certainement pas cette prétention, ni le livre qui a servi à l’établir non plus d’ailleurs.

N’hésitez pas à me donner votre avis dans les commentaires.

A bientôt !

 

Bibliographie

Pashler H1, McDaniel M2, Rohrer D3, Bjork R4.Learning Styles: Concepts and Evidence.Psychol Sci Public Interest. 2008 Dec;9(3):105-19. doi: 10.1111/j.1539-6053

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 14
    Partages

2 thoughts on “Reconnaître des “attitudes” d’apprentissage pour un accompagnement scolaire efficace ! 👩‍🎓👨‍🎓”

  1. Merci pour cet article très intéressant pour aider nos enfants mais aussi pour nous comprendre nous mêmes! Une question, j estime que je suis kinesthésique, j apprends par les sensations, par contre je ne me suis jamais sentie pénalisée par les cours magistraux. Je recopie et dessine tout de que j apprends comme ça “ma main s’en rappelle”. C était pareil quand je faisais de la musique, mes mains s’en .

    1. Sarah Carpentier says:

      Bonjour Astrid, merci pour votre commentaire. Pour répondre à votre question, certains professeurs qui ont une connaissance plus poussée des différents “profils” qui peuvent composer leur classe ne verront pas d’inconvenient à ce qu’un élève dessine lors de leur cours mais malheureusement beaucoup demandent à ce que l’élève les regarde sans faire autre chose car ils pensent que ce n’est qu’ainsi qu’un élève peut être attentif et apprendre véritablement …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.