Il oublie ses documents, il perd ses affaires … ma traversée du désert

Oubli, perte de fournitures scolaires, mauvaise organisation des documents, comment l’aider ? Est-ce possible 😉

Je dois vous avouer que je suis dans une traversée du désert avec mon fils de sept ans concernant son matériel scolaire.

Cette année, cela doit bien faire la septième fois que je lui rachète une latte …ah non …une règle pardon (les lattes c’est pour le parquet) et quand il revient à la maison avec sa trousse je remarque que celle-ci est fréquemment incomplète. Elle ressemble à une forêt luxuriante en début d’année et à un arbre desséché au milieu du désert (celui que je traverse en ce moment) à la fin de l’année scolaire.

Crayons, gomme, taille-crayons, il semble que ses fournitures se volatilisent et mon argent par la même occasion…

J’ai demandé de l’aide et des bons conseils à ma communauté Facebook pour remédier au problème et je vous en fais part ici de nos errements … 😉

DOPA Facebook

 

 

Oubli, perte de matériel

  • Il est évident que tous les effets de l’enfant doivent être identifiés (c’est un affront de le rappeler sans doute). On vous le répète et vous le répète sans cesse, mais où avez-vous la tête. Pourtant faute est de constater que même identifiées, ses affaires voyagent… il n’est pas certain que les affaires de votre enfant ne se retrouveront pas dans la trousse du petit copain et que les affaires du petit copain ne se retrouveront pas dans la trousse de votre enfant. Mon enfant est devenu tour à tour, Magda, Lucia, Julie …je devrais me méfier à la réflexion…

 

  • S’il n’y a pas de système de rangement dans la classe, notamment pour les objets perdus, proposer ce genre de système à l’enseignant peut être une bonne idée (si vous êtes dans une période de totale confiance en vous et en vos capacités de soutenir son regard méprisant face à vos idées révolutionnaires). Mais qui sait, vous pourriez peut-être retrouver un petit trésor à la fin de l’année dans cet immense bac « pot-pourri » : « Oh le joli pot de colle tout desséché …comme l’arbre … au milieu du désert …que je traverse… »

 

  • Faire une check-list à l’instar des pilotes qui vérifient point par point que tout est en place avant le décollage : une check-list à la maison avant d’aller à l’école par exemple le soir au moment de faire son cartable, une check-list à l’école avant de sortir de classe. L’ambiance sera militaire ou ne le sera pas.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Parents mode d'emploi ? Une étude scientifique vous répond.

 

  • A la maison, nous avons tout en double. Chaque fourniture scolaire ayant son jumeau dans la classe et vice versa à la maison. J’ai dit qu’on dépensait de l’argent ?

 

  • Pour tenter de responsabiliser mon enfant, j’ai fait le compte de tout ce que j’avais dépensé pour les fournitures scolaires, que ce soit en début d’année mais aussi lors des rachats fréquents causés par ses pertes intempestives et j’ai rapporté cela au nombre de jours de travail qu’il me fallait pour gagner le montant investi. Je pense que cela a marqué mon esprit beaucoup plus que le sien… pas autant que je l’aurais voulu dans tous les cas. Puis j’ai rapporté ce montant au budget que je consacre en jouets par an … tout est devenu d’un coup beaucoup plus concret pour lui !

C’est sans doute aussi pour cela que chaque année, à la rentrée des classes, j’organise un jeu concours dont le but est de vous faire gagner un lot de fournitures scolaires plutôt qu’autre chose …

Parce que franchement, ces petites choses amenées à disparaître dans les méandres de la classe, de la cour de récré, de la trousse de Julie/Sophie/Lucia … coûtent horriblement cher !

Alors n’hésitez pas à rester au taquet pendant le mois d’août

Jeu concours gratuit de la rentrée 2020

 

Mauvaise organisation des documents

Enfin, il ne s’agit pas que des fournitures scolaires mais aussi de la gestion des documents notamment au moment des devoirs des leçons.

  • J’ai investi dans un système de rangement pratique qui lui fait se sentir « comme un grand ». Un compartiment pour les devoirs qui sont réalisés, un compartiment pour les tâches qui restent à faire, un compartiment pour les documents à lire, un espace transversal pour les manuels et sur le côté les communications aux professeurs. Il est fier d’organiser chaque soir ses documents et il a une vision beaucoup plus claire de sa progression. Le vrai couteau suisse du parfait élève… Mais son système d’organisation n’a pas le même référentiel … Les mathématiques ici, le français là, ce qui est en couleur là … gnignigniiiii

 

  • Une mauvaise gestion des documents est aussi parfois le signe d’un manque de planification en général et d’un manque de gestion du temps. C’est normal à l’âge de nos enfants et cela s’apprend. Si vous voulez consulter une méthode complète pour établir un planning et surtout s’y tenir (…), je vous conseille cet article. Mon enfant a donc appris à établir un planning, non je rigole …c’est un chouia trop tôt …il a simplement appris à utiliser un calendrier (je rappelle qu’il a 7 ans).

Cours particulier de gestion du temps et d’organisation ⏱ 🎓

  • Enfin arme ultime du parent…Le groupe WhatsApp sur lequel on discute le soir au coin du feu avec une bonne tasse de thé … non je rigole …pas ce groupe là mais plutôt celui sur lequel des parents mi-Gizmo mais déjà mi-Gremlins s’arrachent la tête pour tenter de découvrir ce qu’est censé faire leur progéniture pour le lendemain à coup de recoupements d’indices et d’intuition …  « Ah non ! Pas cette maman parfaite là, madame « je sais tout » qui va nous prendre de haut quand on avouera
    • Qu’il manque tel ou tel document » … « Pourriez-vous avoir l’amabilité de m’envoyer la photo des mots de dictées pour demain » …ou tout simplement
    • Que l’écriture de votre fils ressemble à des gravures sur une tablette sumérienne.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   8 outils pour combattre le stress et le transformer en motivation 💪

J’ai également voulu palier (du moins au début) aux errances de mon fiston. Puis, à la réflexion, je me suis dit que les groupes WhatsApp n’existaient pas … « à mon époque » ! Voilà, c’est fait, j’ai rejoint le groupe des « c’était mieux avant ».

C’était mieux avant …ou pas ?

Sérieusement, quand j’étais moi-même enfant, il m’est certainement arrivé d’oublier d’inscrire quelque chose ou de prendre un document avec moi. Pas de plan B, je devais moi-même m’expliquer devant le professeur. Cette expérience a laissé un souvenir vivace dans mon esprit qui m’a sans aucun doute prémuni contre la réédition de mes méfaits. Alors, plutôt que de micro-manager mon enfant, de lui servir de filet de secours et donc du coup de le déresponsabiliser, j’ai pris parti de le laisser apprendre de ses erreurs, voie royale vers l’autonomie (et voie royale vers une paix royale aussi).  Quand il rentre de l’école, qu’il fait ses devoirs et que je lui demande si tout est fait il me répond parfois oui alors que seulement une partie est achevée (et que je le sais pertinemment). Je lui demande plusieurs fois de vérifier son journal de classe mais le petit homme est parfois buté. J’accepte, je respire profondément et je le laisse retourner le lendemain à l’école.

Je suis une mère cruelle 😉

En espérant que ce billet d’humeur vous aura amusé.

N’hésitez pas à me mettre en commentaire vos bons plans pour apprendre à vos enfants à gérer leur matériel et leurs documents.

Des outils pour apprendre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.