Parents mode d’emploi ? Une étude scientifique vous répond.

Parents mode d’emploi ? Quelles sont les 7 qualités des parents qui élèvent des enfants épanouis à la fois dans leur vie privée et professionnelle ? Une étude scientifique menée à Harvard a permis de répondre à cette question ! Enfin des informations et des conseils concrets. Cerise sur le gâteau: vous allez vraiment déculpabiliser pour de bon !

 

 

Parents mode d’emploi

Être parent est un apprentissage de tous les jours.

On ne reçoit pas un mode d’emploi avec notre bébé.

Entre:

  • nos incertitudes,
  • la pression de notre environnement,
  • le regard des autres pas toujours bienveillant …,
  • le contexte dans lequel nous évoluons,
  • notre propre vécu,

…nous tentons tant bien que mal de trouver notre propre mode de fonctionnement et de faire au mieux pour élever un enfant qui sera plus tard un adulte épanoui et qui réussit dans ce qu’il entreprend…

parents mode d'emploi

 

Mais existe-t ’il, à l’heure actuelle, au moins UNE étude sérieuse sur le sujet ?

Des pistes, une notice, une recette pour nous aider dans notre quête ?

La réponse est oui ! Un professeur d’ Harvard a interrogé des adultes qui se disaient particulièrement heureux dans leur vie privée comme dans leur vie professionnelle ainsi que leurs parents. Le but était de déterminer quel « style » parental, quelles qualités étaient le plus souvent partagées par ces parents qui avaient « réussi » le pari délicat d’élever des enfants qui étaient à présent des adultes bien dans leurs baskets.

 

Évidemment ils sont partis d’un groupe de parents qui éduquaient leurs enfants dans un environnement non violent dans lequel le respect était déjà une valeur prioritaire…cela va de soi. Il n’est sans doute pas nécessaire de rappeler que les violences physiques et psychologiques n’aident pas au développement du cerveau ni à l’émergence d’un individu épanoui …

Vous allez également me dire : « oui mais que dire des facteurs socio-économiques, culturels, démographiques qui jouent aussi sur la réussite et l’épanouissement ? L’étude a montré que le style parental avait bien plus d’impact sur l’avenir de l’enfant que le niveau économique des parents par exemple !

Incroyable non ?

Les choix que vous allez poser en tant que parent pourraient vont donc réduire drastiquement l’inégalité des chances dont pourrait souffrir votre enfant à la naissance ! Les individus, tous ayant brillamment réussi dans la voie qu’ils ont choisi, venaient d’ailleurs d’horizons très divers et certains étaient issus de familles très pauvres.

Alors, concrètement …comment élever un enfant épanoui ?

Avez-vous une idée ?

Le sacrifice de tout son temps à l’accompagnement de l’enfant ? Les pousser dans de hautes études ? …

Lisez plutôt …Vous allez sans doute être étonnés …

 

Parents mode d’emploi – étape n°1: En lui donnant le goût d’apprendre de façon très précoce …

parents mode d'emploi

On ne le dira jamais assez, l’enfant dès sa naissance est enclin à l’exploration de son environnement.

Les tout petits ont un cerveau plastique tel un super-ordinateur dont les connections non utilisées seront perdues.

Il peut jouer et explorer de façon tout à fait autonome et nous trouvons de plus en plus de défenseurs de cette pratique, néanmoins, il a été prouvé sur le plan neuronal (et confirmé de façon indirecte dans cette étude) que l’enfant a tout intérêt à être guidé dans son apprentissage.

Intermédiaire entre un enseignement dans lequel l’enfant est passif et écoute le « Maître » sans interagir avec lui et un enseignement totalement libre/autonome dans lequel il est laissé seul face à son exploration du monde, les pédagogies actives laissent la place aux interactions entre « l’apprenant » et son parent/professeur qui l’amène à se poser des questions et à vérifier ses hypothèses …

Les parents qui ont très tôt pris en main l’apprentissage de leur enfant à cœur, qui lui ont donné le goût d’apprendre au travers de jeux mais aussi au travers de la résolution de problèmes apporte les premières pierres à l’édifice.

Les enfants qui ont eu de tel parents expliquent qu’à l’école, ils avaient souvent des facilités d’apprentissage que les professeurs ne manquaient pas de relever et que cet effet, aussi appelé effet Pygmalion dans le jargon a été un élément déterminant pour la suite de leur scolarité.

S’investir dans la scolarité de ses enfants n’est donc pas chose vaine et le temps que vous passez à les accompagner portera ses fruits plus tard.

Rem. Attention …tout ne se joue pas avant 6 ans…les enfants âgés apprennent aussi grâce à la plasticité neuronale …le temps d’éveil ne se limite pas aux 6 premières années de vie…il s’agit là d’un autre neuromythe que nous dénonceront dans un prochain article.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Harcèlement scolaire verbal: 4 outils simples 🤬 !

 

Parents mode d’emploi – étape n°2: Lui assurer de profiter des opportunités qui se présentent sur son chemin …

parents mode d'emploi

Le parent s’assure que l’enfant a toutes les connexions et toutes les ressources dont il a besoin à un instant précis.

D’abord en s’assurant qu’il a ce dont il a besoin. Notamment s’il est dans le système scolaire classique. Nous savons que malheureusement le système scolaire tel que nous le connaissons n’est adapté que pour quelques « profils » d’élèves en particulier. Il est essentiel de comprendre rapidement qui est votre enfant à (un instant défini), quelle est sa source de motivation mais aussi de frustration, comment l’aider au mieux et comment faire en sorte que les autres l’aident au mieux également

Reconnaître des “attitudes” d’apprentissage pour un accompagnement scolaire efficace ! 👩‍🎓👨‍🎓

Ensuite en favorisant toutes les opportunités qu’a votre enfant de rencontrer de nouvelles personnes, d’échanger, de se faire des amis et ce, quel que soit son âge.

Il a été prouvé que les enfants apprennent énormément du contact avec les autres et d’autant plus s’il s’agit d’enfants plus jeunes ou plus âgés.

La volonté de mélanger les âges dans une même classe, la « verticalité » n’est d’ailleurs pas étrangère à ces découvertes.

Les parents, même très pauvres, n’ont pas hésité à retourner ciel et terre pour permettre à leur enfant de nouer des contacts enrichissants même au-delà du cercle scolaire et/ou amical, d’avoir accès à la culture, à tout ce qui les intéressait.

Parents mode d’emploi – étape n°3:  En lui révélant tout ce qu’il peut réaliser dans le monde

prisme guide du parent

Les parents et leurs enfants, devenus adultes étaient unanimes sur ce point ! Les parents qui ont agi comme un prisme, révélant à l’enfant toutes les opportunités qui pouvaient s’offrir à lui et que rien n’était impossible ont agit comme des catalyseurs pour leurs enfants.

  • Soit ces derniers n’avaient pas pris conscience du champ de leurs possibilités
  • Soit ils n’avaient pas encore assez confiance en eux à ce moment précis pour espérer.

Vous êtes le premier Pygmalion de votre enfant. Si vous croyez en lui, il croira en ses capacités de même.

Si vous n’êtes pas encore convaincu(e), lisez les résultats de cette étude qui a comparé les résultats scolaires de deux groupes d’enfants dont l’un avait été « faussement » présenté comme étant à haut potentiel … Hallucinant !

 

Effet Pygmalion – Rencontrer un professeur qui change la donne ☀️

 

Parents mode d’emploi – étape n°4: Ne pas négliger ses sentiments et sa recherche de sens !

trouver un sens

 

Vous vous souvenez, nous avons parlé du parent qui assure à son enfant la possibilité de rencontrer de nouvelles personnes, d’interagir avec les autres … et de découvrir le monde qui l’entoure.

Le résultat de l’étude menée à Harvard rejoint les résultats d’un sondage mené en France quelques années plus tôt dans lequel les sondés expliquaient qu’une des choses qu’ils avaient le plus aimé durant leur enfance était cette volonté de leurs parents de ne pas se limiter aux fêtes d’anniversaires mais de prendre toutes les occasions qui se présentaient à eux (ou les créent les occasions) pour leur permettre de jouer avec leurs amis et d’en rencontrer de nouveaux.

Ce qui implique également d’aider votre enfant, adulte en devenir, avec ses états d’âme et ses problèmes… Le parent qui a la capacité d’aider l’enfant à comprendre le monde qui l’entoure, ses sentiments et à les dépasser si nécessaire est un guide philosophique au-delà du guide d’apprentissage ou du fournisseur de ressources …

Mais aider l’enfant à comprendre, accepter puis dépasser ses sentiments, ses questionnements si cela est nécessaire ne va pas de soi.

  • Tout d’abord faut-il que l’enfant aie appris à verbaliser ses émotions, à identifier ses doutes et que les parents aie appris à l’écouter …

Un livre essentiel si vous vous posez des questions à ce sujet.

mon enfant ne m'écoute pas

  • Puis vient la recherche de sens. Pourquoi les choses sont telles qu’elles sont ? Quelle est mon but dans ce monde ?

Ces questions arrivent beaucoup plus tôt que ce à quoi le parent s’attend en général. Il peut choisir de les éluder ou ils peuvent choisir d’y répondre et de discuter avec son enfant.

Les adultes qui ont réussi ont souvent trouvé des réponses aux questions philosophiques qu’ils se posent.

Ils savent dans quelle direction ils veulent aller et pourquoi ils veulent y aller.

Vous connaissez beaucoup de proches, d’amis qui ne savent pas exactement quel est le sens de leur travail ? de ce qu’ils font, des choix qu’ils ont posé ? Personnellement j’en connais plein.

 

Parents mode d’emploi – étape n°5: Être un exemple pour son enfant !

être un modèle pour son enfant

 

L’enfant fonctionne essentiellement par mimétisme.

Il écoute vos grandes joutes théoriques certes mais finalement, il fera ce que vous faites.

Si vos actions ne sont pas en accord avec vos paroles, alors vous avez du souci à vous faire. Il reproduira vos comportements que cela vous agace ou non.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Se faire des amis dès la rentrée, les 7 règles d'or ! 👈

Vous lui dites en criant d’arrêter de crier (je l’ai fait moi aussi souvent …) ? Il ne s’arrêtera pas car il est votre reflet dans le miroir et vos paroles perdent de leur sens.

Dans l’étude de Harvard, les enfants d’hier qui sont des adultes épanouis aujourd’hui sont unanimes: ils se sont identifiés à des parents qu’ils respectaient car ces parents étaient les incarnations même des valeurs qu’ils défendaient.

 

Parents mode d’emploi – étape n°6: développement son assertivité.

apprendre à négocier

 

S’il y a bien une qualité indispensable pour notre bien-être et celui des autres, c’est celle-ci: l’assertivité.

Cette capacité à défendre nos intérêts, notre bonheur, nos limites tout en respectant l’autre…

Les parents ont tous expliqué que l’assertivité avait été une compétence sur laquelle ils avaient lourdement insisté.

Mais cela va plus loin. Ces mêmes parents ont aussi appris à leurs enfants à négocier et à ne pas se laisser intimider par les personnes qui détenaient plus de pouvoir, d’influence qu’eux.

Quelles sont les clés d’une négociation respectueuse qui ne relève pas de la manipulation ? Lisez ceci.

Négocier en 4 étapes, une compétence utile à apprendre à nos enfants

Parents mode d’emploi – étape n°7: L’encourager mais pas trop …

 

encourager son enfant

 

Encourager son enfant, c’est surtout lui faire prendre conscience ce qu’il est lui-même capable de réaliser en restant factuel et en évitant les jugements de valeur dont le célèbre: « tu es intelligent, … » fait également partie !

L’enfant doit comprendre que sa réussite provient avant tout de son travail et non pas d’une cause statique, d’une qualité innée sur laquelle il n’a aucun contrôle.

Dire à l’enfant « Tu as réussi, tu vois, tu es intelligent … » l’enfermera dans la vision que vous avez de lui qui ne lui permet pas d’avancer et qui ne lui enseigne pas l’humilité suffisante pour continuer à apprendre …

Les adultes de l’étude ont tous mis en avant le fait que leurs succès n’avaient d’ailleurs pas besoin d’être commentés par leurs parents car ils avaient appris à trouver en eux-mêmes:

  • un sentiment de fierté qui ne dépendait plus du regard de leurs parents
  • et un sentiment d’humilité qui les poussait à aller de l’avant.

Des différences au sein des mêmes familles

 

jumelles

 

L’étude a fait apparaître un phénomène rarement étudié auparavant : le fait qu’en tant que parent, nous ne nous comportons pas de la même façon avec tous nos enfants.

  • Il s’agit souvent d’un effort plus important consenti pour l’apprentissage du premier enfant et qui se dilue avec les frères et sœurs qui « suivent » dans la fratrie …
  • Il s’agit aussi malheureusement parfois d’une connexion plus évidente avec tel ou tel enfant qui nous « correspond » plus.
  • Mais dans de très rares occasions il s’agit d’un enfant qui n’est pas « réceptif » aux efforts du parent. Plusieurs enfants de la même fratrie peuvent vivre différemment une même approche parentale …

Alors, bien sûr, tous les enfants ne deviendront pas forcément des “supers stars” mais les parents qui auront réussi à utiliser au bon moment les « qualités » énoncées précédemment permettront à leur enfant de donner néanmoins le meilleur de lui-même.

 

Parentalité

Quels sont les “styles parentaux” et comment répondent-ils aux besoins de l’enfant selon les auteurs de l’étude menée à Harvard ?

Différents modes parentaux pour différents résultats …

Nous avons tous des approches différentes quand il s’agit de l’éducation et/ou de l’instruction de nos enfants et ces approches peuvent avoir un impact sur le développement social de l’enfant.

  • Bien sûr il ne s’agit pas là du seul facteur qui impactera le développement de l’enfant.
  • Bien sûr aussi, il est clair que nous voguons tous entres ces différents styles parentaux à différents moments de notre vie voir à différents moments de la journée …

Rien ne sert donc de culpabiliser si vous vous identifiez à un style parental plus décrié qu’un autre … Le but de cet article est encore une fois de mettre en lumière ce que la démarche scientifique a pu identifier comme étant des facteurs favorisant l’épanouissement de notre enfant.

 

 

Nous pouvons tous toujours faire mieux… Nous sommes tous imparfaits …Nous faisons tous souvent de notre mieux !

 

Une typologie des styles parentaux

les styles parentaux

Depuis de nombreuses années, les résultats des travaux de la psychologue clinicienne Diana Baumrind sont corroborés par des études successives. Elle distingue 4 styles parental bien précis que je résumerai brièvement ici. Il s’organise selon deux axes : celui de l’implication affective du parent et celui de son encadrement.

  • Le style autoritaire : règles, respect, discipline. Peu de place à la discussion ou à la négociation. Le parent autoritaire est très engagé dans l’encadrement de l’enfant mais peu engagé affectivement. L’enfant peut se sentir isolé et peut se renfermer. Il éprouvera plus de difficulté à développer une bonne estime de lui-même.
  • Le style démocratique : Les règles et le respect sont présents, les parents ont des attentes et des exigences vis-à-vis de l’enfant mais au contraire des parents autoritaires, les parents démocratiques laissent une place importante à la discussion. Les règles sont ainsi expliquées pour pouvoir être plus facilement acceptées. L’enfant peut dès lors développer son estime de soi, il sait qu’il sera écouté même s’il n’arrivera peut-être pas à ses fins. Il apprend à communiquer, à négocier, à prendre ses responsabilités. Il devient autonome. Le parent est engagé à la fois sur le plan de l’encadrement et sur le plan affectif.
  • Le style permissif : le parent permissif est engagé sur le plan affectif mais pas du tout sur le plan de l’encadrement. Les règles n’existent pas car le parent veut favoriser l’expression de soi mais cela se fait au détriment de l’apprentissage du contrôle de soi. Le parent est l’ami de son enfant plutôt que son « guide ». L’enfant peut se sentir angoissé de ne pas trouver des limites qui sont aussi pour lui des repères. Paradoxalement il sera plus dépendant, n’ayant pas osé explorer trop en avant et plus immature.
  • Le style négligent : certains parents ne sont engagés ni affectivement ni sur l’encadrement de l’enfant. Cet environnement, bien que n’étant pas le seul facteur à prendre en compte, affectera la vie scolaire de l’enfant qui se cherche, seul, et affectera aussi probablement sa vie sociale.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   8 outils pour combattre le stress et le transformer en motivation 💪

style parental

De nouveaux styles parentaux ont depuis été ajouté à cette catégorisation

  • Le parent hélicoptère : Il surprotège son enfant et anticipe continuellement ses besoins. Il est très engagé à la fois sur le plan affectif et encadre son enfant mais ne lui laisse pas suffisamment de place pour développer son autonomie. L’enfant par conséquent n’a pas l’espace suffisant pour explorer et développer son estime de soi.
  • Le parent narcissique : Il espère une relation exclusive avec l’enfant et considère l’indépendance croissante de celui-ci comme une menace. Il ne répond pas à aux moins un des besoins même élémentaires (sécurité émotionnelle, physique de l’enfant, sentiment d’identité, d’appartenance, …) de l’enfant ou alors de façon incohérente, inattendue. L’amour qu’il porte à son enfant est conditionné au fait que l’enfant répond ou non à ses exigences … Il va sans dire que ce style parental aura de forts impacts sur l’équilibre de l’enfant.

 

Le style parental le plus souhaitable

Chacun de ces styles parentaux (hormis le style négligent et narcissique) présentent des failles mais aussi certaines des qualités énoncées plus haut. Par exemple, le style autoritaire, bien que laissant peu de place à la discussion, apprendra à l’enfant à être tenace dans la voie qu’il s’est choisie. Le style permissif, bien qu’offrant trop peu d’encadrement, permettra à l’enfant d’exprimer plus facilement ses émotions …

Libre choix.

Malgré tout c’est évidemment le style démocratique qui comporte le plus de traits favorisant l’épanouissement de l’enfant tel que décrit par l’étude d’Harvard.

 

La bonne nouvelle

Parents mode d'emploi

Oublions un instant ces « qualités », et ces « styles parentaux », … l’étude d’Harvard a eu surtout le mérite de démontrer clairement que vous n’avez pas besoin d’être riche, d’être de tel race ou de pousser votre enfant dans des études longues et coûteuses pour lui assurer un avenir personnel et professionnel épanouissant.

Le simple fait de vouloir être un super-parent vous mets déjà dans les bonnes prédispositions pour en devenir un !

Si vous avez le feu sacré, la volonté d’être la meilleure version de vous-même, vous aiderez de toute façon votre enfant à devenir également la meilleure version de lui-même.

 

Pourquoi ?

Parce que quelque soit vos propres ressources, notamment financières, familiales (famille monoparentale ou non par exemple), cadre de vie, …vous aurez la volonté de tirer parti au mieux de ce que vous avez pour assurer le bien-être de votre enfant !

 

 

Parents mode d’emploi – L’ingrédient magique

parents mode d'emploi

 

Quel est l’ingrédient magique de la recette pour élever des enfants qui cartonnent, quel est cet élément commun à toutes les qualités qui ont été énoncées ?

Un amour inconditionnel et en dose illimitée.

L’amour est la potion magique du super-héros.

Les adultes épanouis qui étaient des enfants hier disent tous que leurs parents n’ont jamais été avares de tendresse, d’écoute, de temps, pour discuter, jouer et rire avec eux.

Développement de l’estime de soi, mais aussi de la confiance dans les autres, partage des valeurs communes avec les parents, …ont été largement facilités par la certitude d’un amour sans limite et inconditionnel.

Soyez donc rassurés puisque vous avez déjà l’ingrédient principal …

 

Des Outils Pour Apprendre

 

Mode d’emploi parental, action sociale et conseil général – Bibliographie

Les parents peuvent consulter les ressources suivantes:

Psychologie du développement humain, Diane E. Papalia, Ruth D. Feldman, Chenelière Éducation, 2014.

Établir un contrat avec son enfant

Image styles parentaux: https://fr.wikipedia.org/wiki/Diana_Baumrind

Futurs parents ? Cet article sera bientôt enrichis de conseils pratiques vous concernant directement: accueil du jeune enfant et atelier d’éveil, motricité, modes d’accueil, démarches administratives, allocations familiales, crèche, agrément, aides financières, conseil départemental, relais assistants maternels agréés, thématiques infantiles, professionnels de la petite enfance,…

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

5 thoughts on “Parents mode d’emploi ? Une étude scientifique vous répond.”

  1. Wouahhhh quel bel article !!
    Le futur papa que je suis a maintenant toutes les clés pour faire de mon bébé un super héros ^^
    Vraiment, merci pour ces conseils. En effet, ils sont tellement indispensables à l’épanouissement de nos enfants. Notre société actuelle va totalement à contre-courant par rapport à tout cela. Merci de nous rappeler ces choses essentielles à ne jamais perdre de vue dans leur éducation.

  2. Ce n’est plus un article de blog… C’est une méthode ! Très très bon récit de tous les paramètres pour être un bon parent aujourd’hui. Ce n’est pas simple mais une sacrément belle aventure si on s’y prend avec méthode en suivant notamment ces conseils 🙂

  3. Superbe article…Merci Sarah. Sans vouloir faire de mes 2 petites 2 superhéroïnes, je fais tous mon possible pour leur donner toutes les clefs que je connais pour savoir ouvrir les portes qui se présenteront plus tard 😉
    je suis rassurée par ton article Merci!

  4. Un article complet et éclairant. Être parent est un apprentissage permanent, fait de nombreuses découvertes et remises en question 🙂

  5. Merci pour cet article vraiment très complet. Pour moi, le plus compliqué, c’est l’assertivité en milieu scolaire… leur dire de garder leur juste place et leur liberté… dans un milieu assez coercitif… pas facile.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.